Énergie

Énergies renouvelables

Éolien

  • Mécanique de la rupture fragile ou ductile
  • Modélisation d’écoulements turbulents
  • Réduction de modèles (bases réduites, POD, PDG, EIM) pour des applications de modélisation aérodynamique multi-échelle (de l’ordre du millimètre (couche limite) à plusieurs centaines de mètres (sillage)) d’un champ d’éoliennes, en particulier pour optimiser les interactions dues au sillage de chaque éolienne avec ses voisines, et ainsi maximiser la production globale d’électricité

Solaire

  • Modélisation de la transmission d’énergie par rayonnement solaire
  • Modélisation du transfert thermique entre le panneau solaire et son environnement

Géothermie

  • Modélisation de réservoirs
  • Modélisation d’écoulements dans les milieux poreux

Énergie bleue

  • Modélisation du processus de récupération d’énergie bleue par la différence de salinité entre l’eau de mer et l’eau douce

Thermoélectricité

  • Modélisation du processus de génération d’énergie grâce à une différence de températures

Nucléaire

  • Mécanique de la rupture fragile ou ductile
  • Modélisation de sels fondus
  • Stockage de déchets et écoulements dans les milieux poreux

Pétrolier

  • Modélisation de réservoirs
  • Modélisation d’écoulements dans les milieux poreux
  • Modélisation de la propagation d’ondes acoustiques
  • Calcul parallèle (CPU, GPU)
  • Calcul en grande dimension (modèles avec un grand nombre de variables)
  • Réduction de modèles pour l’accélération des calculs (bases réduites, POD, PDG, EIM)

Stockage d’énergie

  • Simulation de supercondensateurs pour le stockage d’énergie